South Park The Fractured But Whole : Le TEST

South Park The Fractured But Whole : Le TEST

29 views
0

Ubisoft retente le Grand succès mais y arrive t’il ?

Ce jeu n’est pas simplement un jeu à la mode mais la continuité de la folie du premier. Cinq ans après The Stick of truth. Le premier opus avait justement l’avantage d’être le premier et de nous laisser découvrir ce nouvel univers dans un jeu vidéo. Il était un ovni dans la communautée jeux vidéo ludique et donc  dans le second opus certaines blagues tombent à plat car elles ont déjà été faites dans le premier. Mais un changement majeur a eu lieu, le tournant du RPG a été choisis par l’éditeur. Ce qui a donné un vent de fraîcheur au jeu et nous donne un mélange parfait entre l’humour et le design RPG.

Par ailleurs, Ubisoft San Francisco a fait un travail remarquable sur le système de combat tour par tour. Le système de multi-cases met davantage l’accent sur le positionnement et la stratégie contrairement au premier où bourriner suffisait pour gagner. Ce système sert d’introduction au nouveau thème de super-héros. Vous êtes toujours le petit nouveau mais toute la ville a changé.

Contrairement au premier les équipements ne sont que cosmétique et ne rajoute en rien des caractéristiques ,mais font partis des éléments collectable pour débloquer certaines quêtes. Comment me direz vous allons nous augmenter nos statistiques ? Il à été introduit des “artefacts” qui sont plus rares et permettent cette augmentation.

7.0

La note de l'auteur

La notation Finale

Les graphismes
10.0
Les combats
8.0
L'humour
7.0
L'histoire
7.0
Le bien
  • le Tournant RPG

  • le système de combat

  • le système d'équipement

le Mauvais
  • L'humour qui ne change pas du 1er

  • les nouveaux équipements cosmétique

  • --

 

About author
Root

root

Fondateur de Gamespell, adorateur de jeux RP. Éternel fan de batman, Because
I’am BATMAN

Commentaires
  • Sinon

    Sinon1

    13/11/2017

    C’est vrai que les mécaniques de combats ce sont améliorées, cependant je trouve que l’humour reste vraiment de TRES bas étage. De quoi faire rire un maternelle en somme, mais bon c’est du South Park après tout, on ne pouvait pas attendre un humour vraiment “adulte” pour ainsi dire.

    Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *